Videogame mythologies
du 11 mars
au 9 décembre 2012
Maison d’Ailleurs
Yverdon-les-Bains

Immersion, Robbie Cooper

The Evolution of Game Controllers, Nicolas Nova & Laurent Bolli

Faces, Arturo Castro & Kyle McDonald

HHCI Human to Human Computer Interface, Julian Oliver

Alter Ego, Robbie Cooper

Bodies and Minds

En général, jouer à un jeu implique aussi de jouer un rôle. Le glissement d’identité que nous opérons lorsque nous lançons une partie de jeu constitue l’un des aspects les plus fascinants de cette activité. Quel type de relation établissons-nous avec nos avatars, ces identités alternatives que nous investissons pour évoluer dans l’univers du jeu ? A quel point la conscience de soi se modifie-t-elle lorsque nous créons un personnage numérique de manière à ce que son apparence et son comportement soient très différents des nôtres dans la vie réelle?

S’il y a une tension entre notre identité et celle de notre avatar, une relation particulière se noue également entre nos deux corps de chaque côté de l’écran. Même confortablement assis, nous ne pouvons pas nous empêcher de sauter, de bouger nos mains, de râler et de crier, car les deux corps – de chair et de pixels – sont impliqués dans la même action.

Joysticks et manettes de jeu ont servi d’interfaces traditionnelles entre joueurs et avatars, de liens unissant les deux corps. Ces dernières années, aussi bien l’industrie du jeu vidéo que les artistes et chercheurs indépendants ont présenté des moyens novateurs permettant de renforcer l’implication corporelle dans l’interaction vidéoludique. L’évolution à partir de la Nintendo Wii et du Kinect de Microsoft vers des interfaces corporelles expérimentales, jouant avec les notions de contrôle et même de douleur, laisse présager une interaction de jeu future impliquant assurément notre peau et notre chair de façons inattendues.

Alter Ego, Robbie Cooper
Immersion, Robbie Cooper
Evolution of Game Controllers, Nicolas Nova et Laurent Bolli
Faces, Arturo Castro et Kyle McDonald
HHCI – Human to Human Computer Interface, Julian Oliver